Landwirtschaft-Schwandorf_stage_XL.jpg

Biogaz issu de substances agricoles résiduelles

Que ce soit du lisier de bœuf ou de porc, du fumier de volaille ou de chevaux - tous ces résidus agricoles ont un point commun : ils sont parfaits pour la fermentation dans une installation de biogaz.En effet, ils renferment un grand potentiel énergétique. Avec le biogaz naturel généré à partir du fumier de 20 bœufs, on pourrait par exemple faire 1,5 fois le tour de la terre.

Une installation de biogaz offre des revenus annexes lucratifs pour les entreprises agricoles.Les substrats comme le fumier ou le lisier sont souvent disponibles directement et peuvent être utilisés pour générer du profit sur le plan énergétique.

Si le fumier et les autres substrats à valeur agronomique sont tout d'abord fermentés dans une installation de biogaz et ensuite épandus sur les surfaces agricoles, cela entraine des avantages supplémentaires. La gêne olfactive est moins importante et la disponibilité des nutriments des plantes est nettement supérieure.